Perchoir d’Haïti

Janine Fluet en performance au Perchoir d’Haïti. Publié dans Le Petit Journal, 2 mars 1958, p.10.

address

1247 Metcalfe St, Montreal, QC, Canada

dates

1956- approx. 1968

Fondé à la fin des années 1950 par Carlo d’Orléans-Juste (1931-1996), le Perchoir d’Haïti deviendra rapidement l’un des lieux de rassemblement les plus importants pour les exilés haïtiens qui arrivent en nombre toujours plus croissant à Montréal pendant les années 1960 en raison de la dictature duvaliériste en Haïti (1957-1986). Situé au 1247 rue Metcalfe, outre sa fonction de resto-bar et de boîte de nuit, le Perchoir d’Haïti joue aussi le rôle de lieu de rencontre entre l’intelligentsia haïtienne et québécoise.

En plus de permettre à un plus grand public de découvrir des artistes et musiciens venus d’Haïti, dans les années 1960, on y anime aussi les « lundis littéraires » où des poètes Haïtiens et Québécois tels que Anthony Phelps et Gaston Miron échangent et récitent leurs derniers vers. Si le Perchoir d’Haïti semble perde de son entrain au cours de cette même décennie, aujourd’hui il représente un lieu culte d’un certain âge d’or des premiers jours de l’immigration haïtienne (moderne) au Québec.

Échange entre poètes à la boîte de nuit «Le Perchoir d’Haïti» à Montréal en 1965, source: Radio-Canada
Joe Trouillot, musicien en performance devant quelques tables au Perchoir d’Haiti, années 60.
Joe Trouillot au Perchoir d’Haiti, années 60. Centre d’histoire de Montréal, collection de témoignages, fonds Tèt ansanm, tous ensemble : présences haïtiennes d’ici, Joe Trouillot, 2004-623-026-007
Janine Fluet en performance au Perchoir d’Haïti. Publié dans Le Petit Journal, 2 mars 1958, p.10.
Janine Fluet en performance au Perchoir d’Haïti. Publié dans Le Petit Journal, 2 mars 1958, p.10.

Références

Laisser un commentaire